Équipements, Nouveautés, Photos, Récolte, Technologies, Tracteur

Agritechnica – Un regard vers l’avenir chez New Holland

  • Lors de la conférence de presse de New Holland à Agritechnica, les hauts dirigeants du groupe ont dévoilé plusieurs des tracteurs qui seront livrés au Québec en 2012.

  • La nouvelle batteuse de la famille CR. Ici, un modèle doté de chenilles et de la trémie à grande capacité optionnelles. Crédit : New Holland

  • La nouvelle cabine des moissonneuses-batteuses de New Holland. Crédit : New Holland

  • Le tracteur T6, qui ne sera officiellement dévoilé en Amérique du Nord qu’en février, tel qu’il sera livré chez nous en 2012. Crédit : New Holland

  • La même machine au travail. On voit bien le point de montage du relevage et du PTO frontaux livrables en option. Crédit : New Holland

  • Voici un aperçu du nouveau tracteur de la série T5 qui sera introduite au Québec en 2012. Crédit : New Holland

  • Le tracteur économique TD5 sera mis à l’essai en Europe en 2012 et devrait être vendu chez nous dès 2013. Crédit : New Holland

  • Le nouveau tracteur étroit de New Holland destiné aux vergers et aux vignobles. Crédit : New Holland

La conférence de presse de New Holland dans le cadre d’Agritechnica, en novembre dernier, a été l’occasion de donner davantage de détails sur certains tracteurs et batteuses dont l’introduction est prévue en 2012.

La première nouveauté vise les moissonneuses-batteuses de la série CR, dont l’assemblage a débuté tout juste ce mois-ci dans les usines américaines comme européennes. La grande nouveauté est l’introduction, dans cette famille de batteuses, du moteur Tier4 Ecoblue. Les cylindrées s’échelonnent de 396 à 563 chevaux. La numérotation de cette série, comptant cinq modèles, indique la classe, par exemple New Holland propose le CR6090, en classe 6, jusqu’au plus gros modèle, le CR9090.

Cette motorisation donne plus de muscle à la série tout en réduisant la consommation des machines. Selon le modèle, le céréaliculteur pourra opter pour une configuration maïs et soya ou petites céréales. Ce dernier pourra aussi apprécier les modifications apportées aux contrôles d’ajustement du concave, à la vitesse de remplissage de la trémie, à la gestion de la paille ou encore aux capacités de cette trémie.

Cette famille de batteuses offre plusieurs équipements en options, que ce soit des chenilles, une extension à la trémie ou encore des rotors plus spécialisés.

Un nouveau T6

Une nouvelle série de tracteurs T6 viendra remplacer la populaire famille T6000 à partir de l’été prochain. Les sept nouveaux modèles se déclineront selon des puissances allant de 119 à 175 chevaux. Ils seront dotés du moteur Ecoblue Tier4A aux performances supérieures affichant toutefois une réduction de 10 % des coûts d’opération. Le rapport entre puissance et poids a été rééquilibré, se traduisant par une meilleure traction et une réduction de la compaction.

La prise de force arrière et le système de relevage avant ont été revus, pour leur conférer plus de puissance. Le système de relevage arrière sera contrôlé électroniquement. Un nouveau système d’ajustement automatique de la répartition de la puissance est offert sur les modèles T6.140 et plus puissant. Ce système, Engine Power Management, permet au moteur de s’adapter à la demande de puissance, que ce soit en application de transport, prise de force ou hydraulique.

De plus, on propose pour cette gamme de tracteurs un grand catalogue d’équipements en option, ce qui permettra à l’utilisateur d’aller chercher un tracteur sur mesure. Par exemple, la puissance de la pompe hydraulique, le type de transmission, le moteur à quatre ou six cylindres, peuvent être choisis à la carte.

Pour Luc Morrissette, gérant de territoire pour New Holland au Québec, ces tracteurs seront reçus avec enthousiasme sur notre territoire. Cette catégorie de puissance trouve plusieurs applications, que ce soit pour les opérations à la ferme ou en déneigement. « C’est notre catégorie de tracteurs la plus vendue au Québec, » souligne-t-il.

La branche nord-américaine de New Holland dévoilera officiellement cette nouvelle famille de tracteurs lors du National Farm Machinery Show, à Louisville au Kentucky, en février prochain.

Un T5 en préparation

Dans une catégorie de puissance inférieure, New Holland va également proposer en 2012 trois nouveaux tracteurs T5, aux puissances allant de 99 à 114 chevaux. Destinés aux fermes de taille moyenne et aux petits élevages, ces tracteurs profitent d’une nouvelle cabine, d’un moteur de 3.4 litres, d’un système hydraulique plus puissant, d’un chargeur optionnel redessiné et, également en option, d’un ensemble de prise de force et de relevage avant. Ces améliorations sont le résultat d’un processus de consultation avec la clientèle.

Pour les tracteurs plus compacts, la série TD5 est en préparation et sera mise à l’essai en Europe au printemps. Elle ne devrait pas être commercialisée ici avant 2013. Ce que l’on peut en dire, c’est qu’elle proposera six tracteurs d’une puissance allant de 65 à 113 chevaux. Elle profitera aussi de la nouvelle cabine VisionView, à l’ergonomie revue. Ce sont des tracteurs qui se veulent abordables, offrant une transmission mécanique et un moteur trois cylindres, en entrée de gamme, et de quatre cylindres pour les modèles plus lourds.

Des tracteurs étroits

Une série de tracteurs étroits, pour les vergers et les vignobles, sera également introduite en 2012. Cinq tracteurs, sous l’appellation T4000 F ou V, viendront remplir le segment allant de 65 à 106 chevaux. Ils vont remplacer la gamme existante, mais il s’agit de tracteurs complètement repensés.

L’intérieur de la cabine a vu un repositionnement des commandes. Les principaux contrôles sont situés à la droite de l’opérateur, pour une utilisation plus intuitive. Le système hydraulique a été repensé afin de mieux répondre aux tâches imposées par l’entretien des vergers et des vignobles. Pour assurer plus de sécurité à l’opérateur, un système d’immobilisation garantit que le tracteur ne bougera pas d’un poil, même dans une pente de 45 degrés. L’attribution de puissance à la prise de force du tracteur a été repensée, entraînant une réduction de 5 % de la consommation d’énergie lors de son utilisation.

Partager cet article

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Aucun commentaire

Ajouter votre réponse

  • L'Utiliterre n'est pas responsable des contenus et opinions divulgués dans les commentaires des visiteurs. Pour en savoir plus, visitez la page des conditions d'utilisation. Tous les commentaires sont sujets à une évaluation par le modérateur avant d’être publiés.